Didier Bonnet photoGraphy

Prises de vue semi-aériennes et classiques

Photos semi-aériennes
Travaux publics - Construction - Environnement
Décoration - Architecture - Tourisme
"Mais aussi"
Vidéo "En construction"
Suivi de chantier "En construction"
Show More
 
 

Moyens techniques

Après de nombreuses d’années en tant que photographe « terrestre » en France et à l’étranger mes images ont commencées à prendre de la hauteur en 2005 grâce à un ballon captif gonflé à l’hélium.

Ce système, le plus pratique à l’époque pour faire de la photographie aérienne a été rapidement complété par un mât télescopique d’une hauteur maxi de 17 m et à partir de 2013 par différents modèles de drones en fonction des avancées technologiques en perpétuel évolution.

Actuellement deux drones couvrent mes besoins pour des vols en et hors agglomération.

Le mât télescopique : il n’est pas toujours nécessaire d’être très haut pour faire de belles photos mais son gros avantage est de me permettre une meilleure réactivité pour réaliser des photos jusqu’à 17 m notamment en agglomération où il n’y a pas besoin d’autorisation préfectorale, contrairement aux drones.

Et si en complément de vos photos de reportage classique au niveau du sol vous aviez la possibilité d’avoir des prises de vue jusqu’à une hauteur de 5,5 m… Tentant non ?

C’est pour cela que j’ai conçu ma perche : système extrêmement mobile qui me suit sur la majorité de mes prestations dans de nombreux domaines.

Mes grandes lignes professionnelles

​Ecole photo (ETPA) à Toulouse pendant 3 ans.

Assistant pendant 6 ans dans un studio photo spécialisé dans l’automobile (Europe Studio à Carros) puis avec de nombreux photographes en France et à l’étranger.

Photographe indépendant d’abord en France puis à Dubaï pendant 18 mois dans les domaines de la décoration, architecture, reportages divers et studio.

Retour en Provence où j’ai commencé la photographie aérienne et me suis plus spécialisé dans les thèmes que vous pouvez découvrir au fil de mon site.

Copyright Didier Bonnet 2020